// Vous lisez...

Revue de Presse

La galette-saucisse, "LA "spécialité gourmande de Rennes

Article parue le 02 Avril 2013 sur le site http://www.plurielles.fr/

Une association de sauvegarde lui est consacrée (SGSB), plusieurs groupes Facebook suivis par des milliers de fans lui sont dédiés et elle est même la star de l’hymne des supporters du stade rennais... quel délice la galette-saucisse !

BZH vs USA

Les Américains n’ont qu’à bien se tenir. Car si en matière de street food les New-Yorkais n’ont plus rien à apprendre grâce à leurs célèbres bagels, les Bretons, eux, ne sont pas en reste avec leur galette-saucisse, le « hot-dog » made in Roazhon (Rennes en breton). Composée d’une saucisse grillée au barbecue et enroulée dans une galette fraîche (parfois deux), ce snacking local est une tradition de la région rennaise. Point de fête, de marché (celui des Lices, évidemment) et surtout pas de match de foot sans son stand de galettes-saucisses.

Où et comment se déguste-t-elle ?

Le meilleur moyen de déguster une authentique et délicieuse galette-saucisse est de se rendre au marché des Lices (Place des Lices, tous les samedis matin) ou de se joindre aux grands rassemblements populaires (sportifs, musicaux...) rennais. En vous promenant route de Lorient les soirs de match, vous ne pouvez pas vous tromper : une trentaine de marchands ambulants en proposent. Sans que la qualité soit pour autant à déplorer.

A quoi reconnaît-on une bonne galette-saucisse ?

Dans une interview donnée à Ouest France en janvier 2012, Xavier Taheulle, président de la SGSB (association de Sauvegarde de la Galette-saucisse Bretonne), répondait : « La galette, si elle est bien cuite, tache les doigts. La saucisse ne doit être ni grasse, ni calcinée ».

Voici d’ailleurs la charte des 10 commandements éditée par la SGSB :

I - Saucisse, moins de 120 gr, tu ne feras
II - Point de moutarde, tu ne mettras
III - Grasse, jamais, tu ne seras
IV - Au Stade Rennais tu excelleras
V - A 2 mains et à toute heure, on te mangera
VI - Un verre de cidre, t’accompagnera
VII - Maximum 2 Euros, tu coûteras
VIII - Service, sourire, tu les auras
IX - Parfaitement on te grillera
X - A Rennes, cette charte, on respectera

Voir en ligne : Article par Anne-Flore GASPAR-LOLLIOT

Commenter cet article

Commentaires


Dans la meme rubrique

L’Union Européenne interdit la galette-saucisse en ville à partir de 2018
9 décembre 2016 | par Kaiser
Etre supporteur en Ligue 1, ça creuse !
11 mars 2016 | par Kaiser
Chez Pépère à Nantes (Loire-Atlantique), Chez Francis à Marseille (Bouches-du-Rhône) ou à la (...)
Comment la galette-saucisse est devenue l’emblème culinaire de toute une région
19 janvier 2016 | par Guillaume Blot, Kaiser
Dimanche 22 novembre, 15 heures, à proximité du Roazhon Park. Quelques fumées éparses s’échappent (...)
Étienne Daho n’aime pas la galette-saucisse
28 novembre 2015 | par Kaiser
Londres ou Paris ? David Bowie ou Lou Reed ? Madonna ou Amanda Lear ? Étienne Daho a répondu aux (...)
France Inter à Rennes : François-Régis Gaudry met la cuisine du terroir à l’honneur
28 novembre 2015 | par Kaiser
Trois questions à François-Régis Gaudry, critique gastronomique à L’Express et Paris Première, et (...)